Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nouvel article !

Publié le par tytothomas

Sur le castor, et maintenant ça se passe là :

http://naturedecheznous.canalblog.com/archives/2015/05/07/32015774.html

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter ;)

Partager cet article
Repost0

Eclipse

Publié le par tytothomas

Eclipse

ça tombe bien cette éclipse, ça résume bien mon activité sur ce blog ces derniers temps.

L'occasion de donner quelques explications que seuls les abonnés à la Newsletter ont eu. Overblog, l'hébergeur de ce blog, m'a contraint à une mise à jour que je ne voulais pas et qui, comme vous avez pu le voir, a modifié toute la mise en page.

J'ai donc sauvé tous les articles sur un logiciel de traitement de texte et commencé à chercher un nouvel hébergeur pour mon blog.

Tout ça avec mes cours tous les jours à côté de Nancy et mes week-ends souvent chargés... bref, ça prend du temps...

Voici par exemple un petit test : http://naturedecheznous.canalblog.com/ j'hésite encore... à voir...

Je risque de passer encore quelques temps avant de remettre à jour le blog, surtout que je déménage bientôt puisque je rentre dans le Gers pour le travail (détail en message perso).

 

Pour en revenir à la photo de l'éclipse, je l'ai prise depuis Velaine-en-Haye, à travers un hêtre.

à bientôt

 

Partager cet article
Repost0

Le Parc National des Calanques

Publié le par tytothomas

Le Parc National des Calanques

Bonjour ! Aujourd'hui il neige donc j'ai du annuler ma sortie à la recherche de la chevêchette d'Europe.

Dommage...

Du coup comme j'ai trouvé le moyen d'avoir enfin internet dans ma chambre, même si ça rame vraiment, voici un petit article issu de photos qui sortent des archives, prises en 2013, le temps passe si vite^^ (enfin sauf à Nancy^^, mais je vous ferai bientôt un article sur toutes mes réflexions sur "à quel point le Gers c'est bien" :) ).

Alors, voici le dernier né de nos Parcs Nationaux, créé le 18 avril 2012. C'est le 10ème Parc National français.

Si je vous dis Parc National vous en déduisez ... ? que c'est tout simplement un des plus beaux endroits de France, qui est pourtant un pays magnifique presque partout. C'est dire si ce site est impressionnant.

Pour reprendre les mots de la brochure de présentation du Parc, "c’est un espace naturel dont les paysages, la biodiversité, la richesse culturelle et le caractère justifient une protection et une
gestion qui garantissent, pour aujourd’hui et les générations futures, la pérennité de ces patrimoines exceptionnels."

Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques

Leur origine remonte à 200 millions d'années, au fond de l'océan, quand des dépots sédimentaires se sont constitués. Il y a 15 puis 5 millions d'années, d'importants mouvements sismiques leur donnent leur forme actuelle, puis l'érosion fait son travail. Il y a 30 000 ans, l'Europe étant recouverte de glaciers, le niveau de la mer était 120 mètres plus bas, les calanques étaient donc à sec.

L'Homme qui les habite depuis 300 000 ans nous a d'ailleurs laissé un magnifique témoignage il y a 30 000 ans, dans la grotte Cosquer, actuellement 37 mètres sous le niveau de la mer. C'est un rêve de la visiter. On y retrouve 177 représentations animales : des chevaux, des aurochs, des bisons, des cerfs, des mégacéros, des bouquetins, des chamois, un félin et une antilope saïga.
On retrouve aussi parmis ces peintures des phoques et des pingouins, là, à Cassis, à côté de Marseille. Difficile à imaginer aujourd'hui mais lorsque la mer était 120 mètres plus bas, la température moyenne mondiale était seulement inférieure de 4°C à celle actuelle... 4 petits degrés peuvent avoir autant d'influence... pour le réchauffement climatique actuel, la prévision la plus optimiste (et donc la plus largement sous-estimée puisque jusqu'à maintenant c'est le pire sénario qui semble se produire) prévoit une hausse de 2°C de la température mondiale... ça fait un peu prendre conscience de ce qui nous attend.

Bref, avec la fonte des glaciers, la mer est revenue dans les calanques, nous offrant ce superbe paysage.

Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques

On y retrouve aujourd'hui de nombreuses espèces, comme l'aigle de Bonelli (que je n'ai pas photographié dans le Parc mais pas loin, dans les Alpilles, alors je vous le présenterai une autre fois), le lézard ocellé (normalement vous devez commencer à bien le connaître), ou le phyllodactyle d'Europe (que vous avez vu dans cet article ).  Sous l'eau il y a également tout un écosystème, du corail, des dauphins... de vraies merveilles à découvrir !

Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques

On y rencontre quelques orchidées sauvages comme ces Ophrys lupercalis.

Le Parc National des Calanques

La plus belle à mes yeux c'est celle là, l'Ophrys provincialis, une espèce protégée

Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques

On peut aussi y faire de l'herpéto, malgré le nombre de touristes. Les tarentes de maurétanie, Tarentola mauritanica, se chauffent au soleil sur les murs de pierre sèche.

Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques
Le Parc National des Calanques

Une vrai merveille que je vous conseille de découvrir vous l'aurez compris, mais n'oubliez pas que ce statut de Parc National a pour but de protéger ce patrimoine et que c'est avant tout à nous de veiller à ne pas le dégrader. Donc pas de cueillette, on ne laisse pas de déchets derrière nous, on ne laisse pas les chiens en liberté... on respecte.

Et petit conseil pratique, lorsque vous prévoyez d'y aller pour une randonnée, en plus de prévoir tout le nécessaire habituel (et surtout l'eau ! ;) ) pensez à regarder avant sur internet les risques d'incendies, tout le massif forestier peut être entièrement fermé dans ces cas là. C'est dommage de payer le parking à ce prix là pour repartir aussitôt, même si une sieste sous un pin avec cette vue depuis la calanque de Port Miou ça n'a pas de prix :) .

Ah et désolé si la mise en page est étrange et différente de d'habitude, over-blog m'a imposé une mise à jour qui boulverse tout pour la création des articles, ça complique tout et ça n'a pas le même rendu... je n'y peux rien...

à bientôt !

Partager cet article
Repost0

Hibou moyen-duc de Lorraine^^

Publié le par tytothomas

Hibou-moyen-duc-de-Lorraine 0431.1

Hibou moyen-duc - Asio otus

Bonjour. Ce week-end je suis resté vers Nancy, je comptais retourner chercher les chevêchettes mais ça m'aurait pris la journée et comme tout le monde la triste actualité de la semaine a changé mes plans...

En revenant de la manifestation je me suis quand même fait plaisir en partant chercher la comète. Raté pour ce soir, trop de nuages (étonnant en Lorraine^^), mais un beau lot de consolation.

A plus de 900 km à vol d'oiseau du précédent hibou moyen-duc ayant pris la pose, en voici un autre. J'ai eu l'occasion d'en observer trois dans la soirée, ainsi que 4 renards et quelques lièvres et chevreuils.

Hibou-moyen-duc-de-Lorraine 0420.1

Je n'ai pas tout pris en photo, l'observation ayant duré, l'appareil commençait à être lourd... mais au total (et en continue), ce hibou aura pris la pose devant moi pendant 23 minutes ! Un régal, avec grattage, étirement, lissage de plumes... ça fait du bien au moral !

Hibou-moyen-duc-de-Lorraine 0437.1

Hibou-moyen-duc-de-Lorraine 0428.1

Hibou-moyen-duc-de-Lorraine 0429.14Hibou-moyen-duc-de-Lorraine 0430.1

Hibou-moyen-duc-de-Lorraine 0416.1

Cette toute dernière photo n'a pas reçu la moindre retouche, d'habitude je recadre un peu ou je suis obligé de mettre un coup d'anti yeux-rouges... là, rien ! :)

 

à bientôt !

Partager cet article
Repost0

Bonne année !

Publié le par tytothomas

2015 0344.1

Comme vous pouvez le voir sur ma toute première photo de l'année prise le 1er janvier 2015, l'année commence très bien pour moi, avec ce hibou moyen-duc, Asio otus. Espérons que la chance sera au rendez vous pour mon affectation... je prie pour que ce soit en Midi-Pyrénées, sur une problématique sur la biodiversité...

En attendant retour à Nancy pour encore 5 mois...

J'ai donc profité du Gers, quelques belles observations d'effraie, de faucon pélerin... et ces petits rhinolophes dans une grotte gersoise :) - Rhinolophus hipposideros.

2015 0354.1

2015 0357.1

Bonne année à tous et à bientôt j'espère

Partager cet article
Repost0

Voilier en méditerranée

Publié le par tytothomas

Ecoocean 8627.1

Bonjour. Rapide compte rendu d'une sortie de deux jours en mer en septembre dernier, juste à la fin de mon précédent contrat. Quoi de mieux que deux jours de voilier à chercher les dauphins pour décompresser et prendre le temps de réfléchir ?

J'ai eu la chance de pouvoir accompagner l'association Ecoocéan lors d'une prospection de grand dauphin et d'oiseaux de mer au large de Sète.

Ecoocean 8364.1

Départ au lever du soleil du port de Sète donc.

Ecoocean 8366.1

Ecoocean 8381.1

Ecoocean 8389.1

Ecoocean 8484.1

Beaucoup d'oiseaux autour de nous, comme ces puffins yelkouans - Puffinus yelkouan

Ecoocean 8497.1

et déjà les premiers thons ou bonites, je vous avoue que je ne sais pas...

Ecoocean 8581.1

Les sternes font des radeaux , comme ces sternes caugek - Thalasseus sandvicensis

Ecoocean 8583.1

Ecoocean 8601.1

ou ces mouettes mélanocéphales - Ichthyaetus melanocephalus

Ecoocean 8606.1

Ecoocean 8668.1

Lors de la première journée, j'aperçois furtivement deux grands dauphins, mais trop vite pour faire la moindre photo. Deux rapides observations et ils plongent puis sont introuvables...

Le lendemain matin c'est reparti pour la recherche...

Ecoocean 8672.1

Quand on n'a pas l'habitude... difficile de dormir sur le bâteau en mouvement... ça tangue..^^

Ecoocean 8677.1

Ecoocean 8692.1

Ecoocean 8694.1

Ecoocean 8697.1

Quelques observations étonnantes, enfin évidentes mais difficiles à imaginer, comme un martin-pécheur - Alcedo atthis, en vol alors qu'aucune terre n'est en vue. Il migre, c'est évident, mais je ne m'attendais pas à le voir.

Autre espèce, ce jeune goéland leucophée - Larus michahellis, visiblement en train de s'alimenter...

Ecoocean 8745.1

Ecoocean 8746.1

...en s'approchant, on s'aperçoit que c'est un jeune de la même espèce qu'il est en train de manger... la loi de la nature.

Ecoocean 8752.1

Ecoocean 8765.1

Puis enfin nous observons un groupe de dauphins, mais c'est du dauphin bleu et blanc- Stenella coeruleoalba. Ils sont à contre jour, ce ne sont pas eux que nous cherchons, nous continuons notre route... dommage...

Ecoocean 8766.1

Ici un couple mère - petit.

Ecoocean 8775.1

Puis encore des thons et des bonites, qui attirent quelques sternes autour d'eux.

Ecoocean 8778.1

Ecoocean 8783.1

A la fin de la journée nous rentrons, sans observations exceptionnelle de cétacés... le week-end est terminé, nous avons franchis la limite des 12 miles annonçant la fin du protocole... raté. Mais je ne veux pas abandonner, nous ne sommes pas encore revenus au port.

Je reste à mon poste d'observations scrutant l'horizon quand je vois juste devant nous une baleine, un superbe rorqual commun - Balaenoptera physalus. Tout est possible en méditerranée mais je ne m'attendais pas à en trouver si près des côtes, avec moins de 100 mètres de profondeur...

Au fond derrière lui vous pouvez voir la ville de Sète.

Ecoocean 8831.1

ça manque un peu la méditerranée, enfin pas autant que les Pyrénées mais... Nancy ça n'a rien à voir...

Je vous ferai un de ces jours un article sur les Vosges, c'est sympa, et puis il y a de la chouette de Tengmalm et de la chevêchette d'Europe. Je ne les ai pas encore vus mais déjà entendus. Et dans deux semaines je rentre dans les Gers pour des vacances.

 

à bientôt !

Partager cet article
Repost0

Le Gers vu du ciel

Publié le par tytothomas

Avion-Gers 1407.1

Bonjour. Déjà un mois sans article. Après des difficultés à trouver une connexion internet le problème est résolu, même si c'est dans une salle informatique donc pas pratique. Bref, j'ai beau être dans le nord-est, voici quelques photos du Gers. Il faut avouer que ça me manque beaucoup, j'espère vraiment trouver un poste par là, c'est chez moi quand même.

En plein tri des photos (ça n'en finira jamais^^) je suis retombé sur des photos de début novembre de l'année dernière, lors d'un petit vol en avion au-dessus du Gers.

Départ de Condom, puis rapidement nous survolons Larressingle, un des plus beaux villages de France.

Avion-Gers 1376.1

Avion-Gers 1363

ça fera peut-être l'objet d'un autre article mais dans ce tout petit village, on trouve un rosier qui fait de toutes petites fleurs vertes :).

Avion-Gers 1372.1

Avion-Gers 1392.1

Gers Développement Durable, sans trop rentrer dans le débat, c'est juste dommage que ces panneaux solaires soient à la place d'un champ, probablement bien fertile vu le nombre de champs autour, au lieu d'un toit de supermarché...

Avion-Gers 1396.1

Avion-Gers 1410.1

ça par contre ça me plait, quand on dit que l'agrliculture gère les paysages. On imagine bien le ruisseau serpentant sous cette haie, et non recalibré :)

Avion-Gers 1416.1

Ici un moulin à eau...

Avion-Gers 1420.1

Avion-Gers 1421.1

Avion-Gers 1426.1

Avion-Gers 1435.1

Avion-Gers 1449.1

Puis nous survolons un autre trésor du Gers, la collégiale de La Romieu.

Avion-Gers 1456.1

ensuite c'est Lectoure,

Avion-Gers 1468.1

Avion-Gers 1470.1

Fleurance,

Avion-Gers 1479.1

et Auch, malheureusement sous un nuage et puis j'avoue qu'après quelques accrobaties aériennes, c'est dur de prendre une photo^^.

Avion-Gers 1474.1

Pour les photographes qui se rendent à Montier pour le festival photo, n'hésitez pas à me contacter je passerai peut-être jeudi soir faire un petit coucou.

à bientôt

Partager cet article
Repost0

Les hirondelles de fenêtre à Saint-Cirq-Lapopie

Publié le par tytothomas

Saint-Cirq-Lapopie 9220.1

Pour mes 25 ans,quelques jours avant le départ pour Nancy, ma copine m'a offert un petit week-end dans le Lot, avec pour but principal la visite de la grotte préhistorique du Pech Merle. Pas de photos désolé, c'est interdit, non pas parce qu'on est dans une vraie grotte (les flashs auraient pu être interdits), mais pour du commerce malheureusement, obligé d'acheter les photos officielles...

Toujours est-il que j'en rêve depuis un bon bout de temps, et voir ces traces laissées il y a 20 000 ans par nos ancètres c'est vraiment particulier.

Je fuis par principe les reconstitutions, je ne viens pas voir un dessin, mais un témoignage, me dire qu'ils étaient là avant, et qu'ils ont vu tout ça. C'est très perturbant pour un naturaliste de savoir que ces dessins ont été faits par l'homme, qui ici, voyait des bisons, des mammouths, des aurochs, des ours des cavernes et des chevaux sauvages. On retrouve aussi une représentation de brochet et une de cerf. On retrouve même des dessins d'hommes, de femmes, et des empreintes de pas humains fossilisées.

Le week-end s'est prolongé notamment au village de Saint-Cirq-Lapopie où nous avons observé des centaines d'hirondelles de fenêtre, Delichon urbicum, qui se rassemblaient pour la nuit en halte migratoire... sur le toit de l'église. Après les hirondelles rustiques de la dernière fois, le spectacle était tout aussi magnifique.

Saint-Cirq-Lapopie 9209.1

Saint-Cirq-Lapopie 9232.1

Saint-Cirq-Lapopie 9245.1

Saint-Cirq-Lapopie 9249.1

Saint-Cirq-Lapopie 9252.1

Saint-Cirq-Lapopie 9267.1

Sur la photo ci-dessous, on voit également (mais ne cherchez pas en tout petit vous ne la trouverez pas) une hirondelle de rivage, Riparia riparia.

Saint-Cirq-Lapopie 9299.1

à bientôt !

Partager cet article
Repost0

Retour dans le sud-est

Publié le par tytothomas

Retour-dans-le-sud-est-. 6648.1

Héron pourpré - Ardea purpurea

Comme j'étais de retour à Montpellier j'avais préparé un petit article sur les nouvelles photos, mais je n'ai jamais eu le temps d'y rajouter du texte. J'aurais bientôt du mal à avoir une connexion internet alors je vous le partage comme ça, sans trop de blabla désolé, les photos datent de début juin.

 

Retour donc dans le coin où je passais tout mon temps en habitant à Montpellier comme en habitant en Avignon, dans la camargue gardoise. Quelques photos aussi de Villeneuve lès Maguelones.

Comme je cours encore partout, je vous partage juste des photos sans trop de texte.

Retour-dans-le-sud-est-. 6464.1

Rollier d'Europe - Coracias garrulus

Retour-dans-le-sud-est-. 6544.1

Cigogne blanche - Ciconia ciconia

Retour-dans-le-sud-est-. 6522.1

Retour-dans-le-sud-est-. 6531.1

Les jeunes cigognaux stimulent le bec de l'adulte pour le pousser à régurgiter de quoi les nourrir

Retour-dans-le-sud-est-. 6546.1

Il faut consolider le nid aussi un peu^^.

Retour-dans-le-sud-est-. 6472

Ibis falcinelle - Plegadis falcinellus

Retour-dans-le-sud-est-. 6577.1Rat musqué - Ondrata zibethicus

Retour-dans-le-sud-est-. 6632.1Retour-dans-le-sud-est-. 6723.1Aigrette garzette - Egretta garzetta

Retour-dans-le-sud-est-. 6802.1Retour-dans-le-sud-est-. 6689.1Echasse blanche - Himantopus himantopus

Retour-dans-le-sud-est-. 6703.1Grèbe à cou noir - Podiceps nigricollis

Retour-dans-le-sud-est-. 6791.1

 Sterne caugek - Thalasseus sandvicensis

Retour-dans-le-sud-est-. 6781.1

Retour-dans-le-sud-est-. 6741.1

Sterne pierregarin - Sterna hirundo

 Retour-dans-le-sud-est-. 6769.1Retour-dans-le-sud-est-. 6735.1Retour-dans-le-sud-est-. 6738.1à bientôt, si j'ai internet...

(ps : je suis arrivé en Meurthe et Moselle pour 8 mois)

Partager cet article
Repost0

Le grand départ...

Publié le par tytothomas

144.-Hirondelles-automne 8906.1

Hirondelle rustique - Hirundo rustica

C'est chaque année le même spectacle, mais c'est la première fois que je suis au coeur d'un aussi beau rassemblement. Les hirondelles rustiques, fidèles au rendez-vous, ont choisi le premier jour de l'automne pour m'offrir ce spectacle.

Plusieurs centaines d'entre elles, pour ne pas dire un petit millier (bien que je pense ne pas avoir été loin de ce chiffre), se sont données en spectacle, dans le Gers.

144.-Hirondelles-automne 8907.1

Elles migrent en groupes, et décident de se poser toutes en même temps, sur le même fil

144.-Hirondelles-automne 8900.1

144.-Hirondelles-automne 8910.1

144.-Hirondelles-automne 8916.1

Partout autour de moi, elles se posent partout où elles peuvent, sur le fil, sur le maïs, au sol... et de plus en plus nombreuses...

144.-Hirondelles-automne 8926.1

Elles partent toutes vers l'Afrique, et reviendront au printemps. Mais l'Afrique c'est vaste, pour être un peu plus précis, les hirondelles qui nichent en France partent vers le Cameroun, le Congo, le Gabon, le Centrafrique. Elles vont donc faire un peu plus de 5 000 à 7 000 km). Mais celles ci, ont-elles nichées en France ? Si ce sont des hirondelles russes ou anglaises on sait qu'elles iront jusqu'au sud de l'équateur (soit des distances souvent supérieures à 10000 km).

144.-Hirondelles-automne 8935.1

Une grande route pour un petit oiseau de 20 grammes à peine...

144.-Hirondelles-automne 8936.1

144.-Hirondelles-automne 8955.1

144.-Hirondelles-automne 8956.1

Sur cette dernière photo, on peut voir (je vous laisse chercher) une seule hirondelle de rivage, Riparia riparia au milieu des hirondelles rustiques. J'observerai un peu plus tard une hirondelle de fenêtre dans le même groupe.

 

Elles vont devoir traverser les Pyrénées, l'Espagne, la Méditerranée, puis le désert avant d'arriver à destination. Sur leur route, en plus de l'épuisement, il y aura des rapaces, des goélands, des mammifères si elles se posent au sol, mais aussi les hommes dans les pays les plus pauvres, quand ils n'ont pas d'autre nourriture que ces oiseaux. Des centaines de miliers ne reviendront pas, soit près des 3/4 des jeunes et près de la moitié des adultes...

Espérons qu'elles reviendront nombreuses.

144.-Hirondelles-automne-8213.1.jpg

Photos un peu plus vieilles de migration, avec un mâle d'Epervier d'Europe, Accipiter nisus

144.-Hirondelles-automne-8254.1.jpg

 et une autre d'une hirondelle rustique et d'une bondrée apivore, Pernis apivorus, en migration.

 

Voilà, de mon côté grand départ aussi mais dans l'autre sens, j'ai quitté mon poste en bureau d'étude puisque j'ai été reçu au concours de technicien principal du Ministère de l'Agriculture. Je pars donc à côté de Nancy pour 8 mois de formation avant d'être affecté je ne sais où en France.

C'est loin, je ne connais pas du tout, mais faut passer par là...

à bientôt !

 

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>